La promenade annuelle des AMIS DU PERCHE DE L’ORNE (3 juin 2017) : Pontgouin et Thiron-Gardais (avec Stéphane Bern)

Chers Amis,

Le samedi 3 juin prochain, les Amis du Perche de l’Orne – guidés par Michel Guérillot, vice-président de l’association chargé des associations – ont organisé leur traditionnelle promenade annuelle. Cette année, à partir de Dorceau, 51 adhérents se sont rendus en Eure-et-Loir, pour découvrir des :

« Secrets d’histoire en Perche-Gouet »

1°) Visite du château de la Rivière, à Pontgouin.

Le chatelet d'entrée du château de La Rivière. (photo : Michel Ganivet)

Le chatelet d’entrée du château de La Rivière.
(photo : Michel Ganivet)

   C’est sous la pluie que nous arrivons à ce magnifique château de La Rivière, datant du début du XVIIe siècle. Traversant une partie du parc, puis les douves, la visite débute au châtelet. Ce bâtiment – qui contenait deux ponts-levis – est construit en grès roussard, surmonté d’un logis où est adossé les armes de la famille d’Aligre.

   Au moyen-Age, cette famille descend d’un tanneur chartrain, nommé Haligre. Puis, l’un des descendants de ce tanneur obtient la gestion du magasin à sel de la cité épiscopale, permettant d’engranger une petite fortune, puis l’achat d’office. Ainsi, il faut attendre le début de l’époque moderne, sous le règne de François 1er, pour qu’ils deviennent des officiers et connaissent une ascension sociale. Par exemple, Etienne d’Haligre (1550-1635) devient progressivement intendant de Charles de Bourbon (née à Nogent-le-Rotrou, 3 novembre 1566), président du Présidial de Chartres (en 1587), puis membre du Parlement de Bretagne (sous Henri IV), puis nommé par Louis XIII au Conseil d’Etat, chancelier de France en 1624-1626. Anobli par Louis XIII avec le titre de marquis, le nom de famille perd le « H » pour s’écrire d’Aligre.

Le chateau La Rivière, façade Sud. (photo : Michel Ganivet)

Le chateau La Rivière, façade Sud.
(photo : Michel Ganivet)

   Puis dans la cour d’honneur, entouré des communs, nous apercevons ce magnifique corps de logis. La symétrie règne : corps de bâtiments, tour, fenêtres, lucarnes, cheminées, etc. Le château sera peu transformé, utilisé jusqu’à la Révolution. Il est traversé par le canal Louis XIV, qui devait alimenter Versailles en eau. Ce projet titanesque – qui fut de nombreuses victimes du paludisme – n’est pas achevé.

Photo de groupe au Château de La Rivière.

Photo de groupe au Château de La Rivière.

   couv23chapelle.inddEn 1804, Etienne Jean François d’Aligre, 6ème marquis d’Aligre, achète le château des Vaux, se situant sur la commune limitrophe de Saint-Maurice Saint-Germain. Comme l’indique Vanessa Hue, ce château sera agrandi pour recevoir de nombreux invités. Le château de La Rivière devient le potager du château des Vaux (pour aller plus loin (interview radio, PdP 23), cliquez ici).

   Aujourd’hui, les actuels propriétaires s’efforcent de restaurer – avec brio – ce domaine : entretien du clos et du couvert, remise en état des douves, restauration des jardins à la française, achat du moulin attenant pour en faire un site de pêche à la mouche, etc.

Ce site est ouvert durant la période estivale. Pour plus de renseignements, deux liens possibles :
# Internet : www.chateaudelariviere.com
# Blog Facebook : lechateaudelarivière

Stéphane Bern, donnant des explications sur le musée. (photo : Michel Ganivet)

Stéphane Bern, donnant des explications sur le musée.
(photo : Michel Ganivet)

2°) Le collège militaire et royale de Thiron-Gardais

   Vers 12h30, les participants ont eu l’heureuse surprise de se rendre au collège royal et militaire de Thiron-Gardais. Exceptionnellement, pour les Amis du Perche de l’Orne, Stéphane Bern a comblé les passionnés de l’histoire percheronne, en les guidant au sein de la propriété. Avec un grand talent – que nous lui connaissons – et de l’humilité, Stéphane Bern a associé grande Histoire française et petite histoire locale. Ayant acquis celle-ci auprès du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, il a entièrement rénové les dépendances, les jardins et le collège attenant.

couv27.indd   Inauguré en juin 2016 par Emmanuel Macron (ministre de l’Economie) et Audrey Azoulay (ministre de la culture et de la communication), le musée est visitable durant l’été. Le dernier numéro de Pays du Perche (n°27, juin 2017) vous souhaite « Bienvenue au collège royal de Thiron ».

    Il nous invite à poursuivre notre passion, celle de l’histoire, de la protection de notre patrimoine. Une photo de famille a clos l’heure passée en sa compagnie.

Les Amis du Perche de l'Orne entourant Stéphane Bern.

Les Amis du Perche de l’Orne entourant Stéphane Bern.

3°) L’abbaye de Thiron-Gardais

Elisabeth Gautier-Desvaux, vice-présidente des Amis du Perche de l'Orne chargée des questions historiques, donne des explications sur cette dalle, consacré à un abbé de Thiron, évêque de Chartres. (photo : Michel Ganivet)

Elisabeth Gautier-Desvaux, vice-présidente des Amis du Perche de l’Orne chargée des questions historiques, donne des explications sur cette dalle, consacrée à un abbé de Thiron, évêque de Chartres.
(photo : Michel Ganivet)

   Après le déjeuner servi à l’auberge de l’abbaye, les Amis du Perche de l’Orne se sont rendus à l’abbaye de Thiron-Gardais. C’est dans ce lieu qu’est né l’Ordre de Tiron, sous l’influence de Saint-Bernard et la donation de Rotrou III, comte du Perche. Outre la grandeur de la nef, l’église contient de nombreuses stalles ou encore des pierres tombales.

   Puis, le groupe s’est dirigé vers la Grange aux dîmes, qui contient une très belle exposition sur l’implantation de l’abbaye, l’Ordre de Tiron, le rayonnement de la cité à l’international. Hélas, la pluie n’a pas permis de découvrir correctement les magnifiques jardins de l’abbaye, restaurés voici plusieurs années.

Les membres du bureau remerciantPit et Monique Obserweis. (photo : Michel Ganivet)

Les membres du bureau remerciant
Pit et Monique Oberweis.
(photo : Michel Ganivet)

   En échange, ce fut l’instant pour les Amis du Perche de l’Orne d’achever la journée par un moment de convivialité. En effet, nos amis luxembourgeois – Pit et Monique Oberweis – nous avaient apportés des macarons, gâteaux en chocolats, le tout accompagné d’un verre de l’amitiés.

Quelques liens :
# Blog Facebook Collège Royal et Militaire de Thiron-Gardais.
# Site internet du Collège Royal et Militaire de Thiron-Gardais, en cliquant ici.
# Blog Facebook de l’Eglise Abbatiale de Thiron-Gardais.
# Office de tourisme du pays de Thiron-Gardais, en cliquant ici.
# Patisserie Oberweis au Luxembourg, en cliquant ici.

 

Pour aller plus loin…

Cahiers XVI (1960-4)a) En lien avec Pontgouin et le château des Vaux

# Siguret (Philippe), La Raudière (Pierre de) & Fessard (Georges), « Manoirs et châteaux du canton de Courville et de La Loupe : L’ancien château épiscopal de Pontgouin, Le château de La Rivière, Plan du canal de Pontgouin à Versailles, Le château des Vaux », Cahiers Percherons, n°16, 1960-4. 8€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Cahiers 120# Beaurepaire (François de), « A propos du nom de lieu Pontgouin », Cahiers Percherons, n°120, 1994-3. 8€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

couv23chapelle.indd# Hue (Vanessa) & Barrier (Pascal), « Toutes les vies du château des Vaux », Pays du Perche, n°23, juin 2015, p. 22-37. 11€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

b) En lien avec Thiron-Gardais

# Bascher (Dom Jacques), « L’abbaye et l’ordre de Thiron, la réforme mauriste », Cahiers Percherons, n°112, 1992-3.

139# Carbonnier (Youri), « L’abbaye et le collège de Thiron au XVIIe siècle : états et projets au début de l’époque mauriste », Cahiers Percherons, n°139, 1999-2. 8€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

2005 4# Vial (Jean-Loup), « Quel avenir pour l’ancien collège militaire de Thiron-Gardais ? », Cahiers Percherons, n°164, 2005-4. 8€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Pays du Perche, n°17

# « Thiron-Gardais : lʼodyssée dʼune abbaye en danger », Pays du Perche, n°17, juin 2012. 11€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Cahier Percheron 193# Boudet (Philippe), « 1762, un habitant de l’île Bourbon (île de la Réunion) envoie ses enfants au collège de Thiron », Cahiers Percherons, n° 193, 2013-1. 9€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

CP 197# « 900e anniversaire de l’abbaye de Thiron : des origines aux rendez-vous 2014 », Cahiers Percherons, n°197, 2014-1. 9€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Couv cahiers 199# « 900e anniversaire de l’abbaye de Thiron – Actes du colloque international de Paris », Cahiers Percherons, n°199, 2014-3. 9€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

couv Jardind'Andlau.indd# « Louis Benech au Collège royal de Thiron » & « Jardins de l’Abbaye de Thiron-Gardais », dans « Jardins du Perche », 7e HS de Pays du Perche, printemps 2016. 11€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Guide des Abbayes# Boudet (Philippe), Guide des Abbayes et Prieurés du Perche et de ses Confins, Editions des Amis du Perche, Rémalard, 2016. 23€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

couv27.indd# Fey (Nathalie) & Chéhu (Frédéric), « Bienvenue au collège royal de Thiron », Pays du Perche, n°27, juin 2017, p. 46-49. 11€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Amitiés percheronnes
Jean-François SUZANNE, président des Amis du Perche de l’Orne

Page créée le 19 mai 2017, mise à jour le 9 juillet.

Écrit par

Pas de commentaire.

Poster un commentaire

Message