Elisabeth Gautier-Desvaux, spécialiste « des manoirs du Perche »

   Élève de l’Ecole nationale des Chartes, Elisabeth GAUTIER-DESVAUX y obtient le diplôme d’archiviste paléographe en 1973 avec une thèse intitulée Les Manoirs du Perche, couronnée du prix Lassalle-Serbat d’archéologie. Egalement, en 1973, elle nous listait – dans le n°40 des Cahiers Percherons – des « Manoirs oubliés en Boissy-Maugis  : Le Mesnil – La Robichonnière – La Chevallerie – La Martinière » (1973-4).

Elisabeth Gautier-Desvaux a apporté sa contribution scientifique. (© Marie-France de Monneron, ouest-france).

   Conservateur général du Patrimoine et Inspectrice général des Archives de France, elle fut notamment directrice des Archives départementales de l’Orne (1979-1990), Directrice régionale des Affaires culturelles de Basse-Normandie (1995-2002), Directrice régionale des Archives et des Biens culturels de Bretagne (2002-2005) et directrice des Archives et des Biens culturels des Yvelines (2005-2012). Lors de sa dernière direction, elle donnera des cours à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Laye, en étant co-responsable du Master 2 professionnel « Métiers de la culture-archives ». En 2012, elle devient membre-titulaire de l’Académie des Sciences morales, des Lettres et des Arts de Versailles, ou aujourd’hui membre du Bureau de la Société français d’archéologie.

   Dans le Perche, elle s’investit dans les sociétés historiques. Ainsi, en 1989, dans le cadre de la mutation des Amis du Perche initiée par Philippe Siguret, elle participe à la création de l’association des Amis du Perche de l’Orne. L’année suivante, sous la présidence de Robert Tanné, elle est élue vice-présidente des Amis du Perche de l’Orne. Elle met en place des ateliers, comme « l’étude de ma maison » (durant 3 jours, étude d’un village et réalisation d’une exposition). Pendant 20 ans, ses fonctions nationales l’ont éloigné du bureau des Amis du Perche, avant de revenir en 2014. Aujourd’hui, elle est vice-présidente des Amis du Perche de l’Orne, chargée des questions scientifiques.

    Depuis, malgré ses activités professionnelles et associatives, elle poursuit ses recherches sur ce patrimoine symbolisant le Perche, à travers l’exploration d’archives originales (parfois au sein de nombreuses familles). Elle s’appuie aussi sur les recherches d’historiens du passé (le vicomte de Romanet, Henri Tournoüer, René Gobillot) ou des historiens actuels (Philippe Siguret, Nicolas Gautier), sur les nombreux Cahiers Percherons.

Les manoirs du Perche, une histoire bien présente.

Pimprenelle QUIBLIER (présidente de l'association Culture, Art et Patrimoine du pays de Longny) et la conférencière du jour Elisabeth GAUTIER-DESVAUX. (Crédit : Michel Ganivet)

Pimprenelle QUIBLIER (présidente de l’association Culture, Art et Patrimoine du pays de Longny) et la conférencière du jour Elisabeth GAUTIER-DESVAUX. (Crédit : Michel Ganivet)

      Le dimanche 23 février 2014, elle s’exprimait à Longny-au-Perche, sur invitation de nos amis André et Pimprenelle QUIBLIER, respectivement président de l’Office de Tourisme du Pays de Longny, administrateur des Amis du Perche de l’Orne et Présidente de l’association Culture, Art et Patrimoine du Pays de Longny. Près de 170 personnes étaient présentes durant cette manifestation culturelle exceptionnelle, qui avait lieu dans le cadre de l’opération « Tout feu, tout flamme », notamment MM. Philippe SIGURET et Yves LESCROART, Inspecteurs généraux honoraires des Monuments Historiques.

Un auditoire attentif et curieux sur cette conférence portant sur quelques-uns des manoirs du Perche. Au premier rang, M. Lescroart, Mme Lalaounis (maire de Longny) et Philippe Siguret. (crédit : Michel Ganivet)

Un auditoire attentif et curieux sur cette conférence portant sur quelques-uns des manoirs du Perche. Au premier rang, Yves Lescroart, Danièle Lalaounis (maire de Longny) et Philippe Siguret. (crédit : Michel Ganivet)

 

   En introduction, Elisabeth Gautier-Desvaux rectifia le nombre de manoirs dans le Perche. Au lieu des 400 manoirs souvent énumérés, elle en dénombre près de 800.

Affiche, Les Manoirs du Perche(1)   Lors de sa conclusion, Elisabeth GAUTIER-DESVAUX n’a pas manqué de rappeler que la tâche des Percherons était de préserver le patrimoine ancestrale. Mais, pour le conserver actuellement et dans l’avenir, il faut connaître notre passé. Ainsi, elle souligne le rôle de nombreuses institutions, chargées de préserver ces sites :

# La Fondation du Patrimoine, fondée en 1996.
# Les Amis du Perche, association créée en 1947, lors de la destruction de la chapelle du manoir de Courboyer (classée aux monuments historiques) et lors de la tentative de démantèlement du château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou.
# Les nombreuses associations de sauvegarde du Patrimoine, se trouvant dans le Perche : association Culture, Art et Patrimoine du pays de Longny, association Patrimoine de Saint-Mard, Bellou-Patrimoine, etc.

André Quiblier (président de l'Office de Tourisme du pays longnycien) remerciant Elisabeth Gautier-Desvaux pour sa conférence.

André Quiblier (président de l’Office de Tourisme du pays longnycien) remerciant Elisabeth Gautier-Desvaux pour sa conférence. (crédit : Michel Ganivet)

   Lors de la conclusion et des remerciements, André Quiblier (président de l’office de tourisme du Pays Longnycien et administrateur des Amis du Perche de l’Orne) a rappelé que tous les Percherons étaient dépositaires du patrimoine local.

    Après les remerciements de Mme Danièle Lalaounis (maire de la commune) auprès des organisateurs et de la conférencière, Michel Guérillot (vice-président des Amis du Perche de l’Orne, en charge de l’animation) a profité de la conférence pour annoncer que la prochaine promenade des Amis du Perche de l’Orne s’effectuera sur le thème des « Manoirs autour de Rémalard ». La sortie est programmée pour le samedi 14 juin 2014.

Le Perche, terre de manoirs

Affiche Le Perche terre de manoirs A4    En 2015, elle apporta sa contribution scientifique à la réalisation du Hors-Série de Pays du Perche, intitulé « Manoirs du Perche ». Ce numéro fut un véritable succès. Quelques mois plus tard, elle participa à la recherche menée sur le manoir de Courboyer, fruit d’une publication par le Service régional de l’Inventaire du Patrimoine. Lors de la présentation de cette publication, Jean-Pierre Gérondeau – alors président du Parc naturel régional du Perche – annonça son souhait de créer un centre d’interprétation des manoirs.

   Ainsi, pendant plusieurs mois, l’équipe de Pays du Perche, les photographes Patrick Bard, Pascal Barrier, Frédéric Chéhu et David Commenchal (sans oublier Christophe Aubert), Elisabeth Gautier-Desvaux et Vanessa Hue ont réalisé une exposition, intitulée Le Perche, terre de manoirs. Cette exposition se découvre au cours des trois niveaux du manoir : au rez-de-chaussée, une série de panneaux pédagogiques pour comprendre la construction des manoirs et leur utilité. Au 1er étage, s’y ajoute des armes, des objets du quotidien, des vêtements, etc. Enfin, le dernier étage est consacré à une exposition photographique.

   Cette exposition est à découvrir jusqu’en septembre 2018, au sein du manoir de Courboyer (Maison du Parc, Nocé, Perche-en-Nocé).

6e HS de PdP, Manoirs du PercheLes dernières publications sur les manoirs :

# Sous la direction d’Elisabeth Gautier-Desvaux (direction scientifique) et de Nathalie Fey (Rédactrice en chef), « Manoirs du Perche », dans Pays du Perche, collection « Hors-série », n°6, mars 2015, 128 pages. 19€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

couv27.indd# Elisabeth Gausseron & Frédéric Chéhu (photographies), « L’Angenardière, un grand pan d’histoire », Pays du Perche, n°27, juin 2017. 11€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Couv cahiers 199# Michel Guerillot, « promenade annuelle, renaissance des manoirs en pays rémalardais », Cahiers Percherons, n°199, 2014-3. 9€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.
# Philippe Siguret, « Pour en finir avec les fermes fortifiées », Cahier Percheron n°193, 2013-1, pp. 2-5.
# Michel Guérillot, « De manoir en manoir, de Rémalard à Bellême » (promenade annuelle), Cahier Percheron n°191, 2012-3, pp. 71-76.
cp_185# Patrice Cahart, « Un passé féodal sauvé de l’oubli : celui du manoir de la Fresnaye » (Saint-Germain-de-la-Coudre), Cahier Percheron n°185, 2011-1.
# Michelle de Mourgues, « Le manoir du Cormier à Frazé », Cahier Percheron n°179, 2009-3.
# « Le manoir de la Fresnaye », Pays du Perche n°5, juin 2006.
# Claude Lévy, « Le nouveau visage du manoir de Jarossay », Cahier Percheron n°152, 2002-3.
142# Claude Lévy, « Comment le manoir d’Anselme de Fontenay à traverser les siècles » (manoir de Soisay à La Perrière), Cahier Percheron n°149, 2001-4.
# Claude Lévy, « Restauration : manoir de La Lubinière », Cahier Percheron n° 142, 2000-1.
CP n°25, 1967-3 web# Philippe Siguret, « Un chef d’oeuvre sauvé : L’Angenardière, en Saint-Cyr-la-Rosière », Cahiers Percherons, n°25, 1967-3, 8€ (frais de port inclus). Pour commander, cliquez ici.

Pour aller plus loin, sur notre site internet :

# « Le HS 2015 de Pays du Perche « Manoirs du Perche », un succès », mis en ligne le 10 février 2015, réactualisé le 28 décembre 2015.
# « Retour sur la promenade annuelle des Amis du Perche de l’Orne : « Renaissance des manoirs en pays Rémalardais » (samedi 14 juin 2014) », mis en ligne le 7 mai 2014, actualisé le 27 juin 2014.

Du côté de la presse :

# André Grudé, « Les manoirs du Perche… c’est une passionnante histoire », publié sur www.ouest-france.fr, le jeudi 27 février 2014.
# André Grudé, « Demain, une conférence sur les manoirs du Perche », publié sur www.ouest-france.fr, le samedi 22 février 2014.
Photo-ChristianeBlinRadio Grand Ciel# Christiane Blin a interviewé Elisabeth Gautier-Desvaux le 27 avril 2015 pour évoquer les manoirs du Perche et la réalisation de ce numéro exceptionnel, dans l’émission « d’Art et d’Histoire » sur www.radiograndciel.fr (cliquez ici pour découvrir la rubrique).
# Christiane Blin a interviewé Elisabeth Gautier-Desvaux le 30 octobre 2017 pour évoquer sa contribution à la réalisation de l’exposition sur « Le Perche, terre de manoirs », dans l’émission « d’Art et d’Histoire » sur www.radiograndciel.fr (cliquez ici pour découvrir la rubrique).

Amitiés percheronnes
Michel GANIVET, président des Amis du Perche de l’Orne (2006-2014).
Jean-François SUZANNE, président-délégué (2011-2014), puis président des Amis du Perche de l’Orne (depuis 2014).

Page créée le 8 février 2014, mise à jour le 7 décembre 2017.

Écrit par

1 commentaire pour “Elisabeth Gautier-Desvaux, spécialiste « des manoirs du Perche »”

  1. GAUTIER dit :

    Bonsoir,
    Je tombe ce soir par hasard sur le compte-rendu de la conférence donnée par l’excellente Élisabeth GAUTIER-DESVAUX, conférence à laquelle je regrette de n’avoir pas assisté, mais qui m’a donné l’envie de vous dire toute mon admiration pour le travail que fournissent les amis du Perche au profit de la connaissance et la mise en valeur de ce beau territoire.
    Bien cordialement à vous.
    Nicolas GAUTIER
    PS. En relisant la bibliographie que vous joignez en annexe, je constate l’absence (oubli sans doute) du livre « Les manoirs du Perche », que j’ai publié en 2006 aux éditions Acanthe, livre dont j’ai le plaisir de vous annoncer la réédition prochaine, expurgée, augmentée et abondemment illustrée de dessins, relevés, états restitués…

Poster un commentaire

Message